Les Ecossolies

Pôle de coopération et d’innovation sociale


Nos réseaux sociaux
Facebook
Twitter
30 novembre 2022

COOPÉRATIVE ALIMENTAIRE : UNE DÉLÉGATION LIGÉRIENNE VISITE LE GROUPEMENT RÉGIONAL ALIMENTAIRE DE PROXIMITÉ À LYON

En octobre dernier, une vingtaine d’acteurs ligériens ont participé à un voyage d’étude à Lyon, avec l’objectif de nourrir le travail collectif autour du projet de coopérative alimentaire.


24 heures pour s’inspirer, découvrir, se nourrir, se rencontrer… et faire collectif. C’était le mot d’ordre de la visite du GRAP à Lyon, organisée en octobre par L’Ouvre-Boîtes 44 pour une délégation ligérienne d’une vingtaine de participants, dans le cadre du projet de coopérative alimentaire co-portée par Les Ecossolies.

A la découverte du Groupement régional alimentaire de proximité...

GRAP – pour Groupement régional alimentaire de proximité - c’est en même temps une coopérative d’activités et d’emplois (CAE) et une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC). Elle a pour objectif de regrouper des activités de transformation et de distribution dans l’alimentation bio-locale pour mutualiser des services et des outils.

Parmi la soixantaine d’activités que compte aujourd’hui le groupement, on trouve une bonne moitié d’épiceries alternatives de proximité, mais aussi des activités de transformation artisanale (bières, pain, chocolat, produits végétaux, torréfaction…), des traiteurs, des restaurants-bars et des activités de conseil autour de l’alimentation. Les activités peuvent être hébergées par la CAE – on parle alors d’activités « intégrées », ou portées par des structures indépendantes (SCIC, SCOP, SARL, SAS ou associations) qui deviennent « associées » de la SCIC. Dans ce dernier cas, GRAP devient également associé minoritaire de la structure, à hauteur de 10 %.


Lieu emblématique de GRAP, la Super Halle d’Oullins regroupe une activité de restauration et de traiteur événementiel, une épicerie de produits en vrac, bio et locaux, ainsi qu’une plateforme logistique qui comprend des espaces de stockage et des chambres froides.

Toutes sont implantées en Rhône-Alpes, disséminées sur les quatre territoires couverts par l’équipe de GRAP, qui compte 25 salariés. Et toutes participent au modèle économique du groupement en versant une contribution basée sur leur chiffre d’affaires. Ce qui permet à GRAP de déployer de nombreux services mutualisés  : comptabilité, social et RH, logiciel de gestion d’entreprise, accompagnement métier, plateforme logistique, achats communs… La logique de réseau et une meilleure interconnaissance entre acteurs de la filière permet aussi de faire émerger de multiples synergies opérationnelles (mutualisation de lieux ou de matériel, coopérations inter-traiteurs, etc.).

Un outil collectif pour les acteurs du 44

GRAP fête ses dix printemps cette année. Dix ans d’expérience, c’est autant de réussites, d’échecs et de retours précieux pour le projet de coopérative alimentaire porté par L’Ouvre-Boîtes 44 et Les Ecossolies en Loire-Atlantique. Un projet collectif de territoire qui doit contribuer à la structuration de la filière alimentation durable à l’échelle du département, en proposant notamment :

  • un accompagnement spécifique pour sécuriser les porteurs de projet culinaires et améliorer leurs conditions de travail ;
  • des services, des moyens et des outils mutualisés pour alléger les charges afin de consolider les structures existantes et aider les projets en démarrage ;
  • de l’interconnaissance et des rencontres entre acteurs de la filière pour faire émerger des coopérations et instaurer des liens d’entraide ;
  • des débouchés pour l’agriculture biologique et l’agriculture paysanne.

Dans un contexte économique tendu, marqué par une forte hausse de l’inflation et une augmentation du coût de l’énergie et des matières premières, et alors que de nombreuses structures rencontrent des difficultés, la coopérative alimentaire représente une formidable opportunité de renforcer la résilience des acteurs de l’alimentation durable en période de crise.

Mobilisation et co-construction

La visite de GRAP à Lyon a permis de commencer à mobiliser les parties prenantes autour du projet : outre L’Ouvre-Boîtes 44 et Les Ecossolies, Nantes Métropole (une élue et deux techniciennes), des acteurs de l’alimentation durable (le Kiosque Paysan, la brasserie Veracruz), la CIAP Pays-de-la-Loire et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat ont fait le déplacement. Coodem, CAE implantée en Mayenne, ainsi qu’une élue de Laval Agglomération, étaient également du voyage.


À l’épicerie lyonnaise La p’tite distrib, l’équipe de l’Ouvre-Boîtes 44 découvre l’outil de gestion d’entreprise mutualisé par les membres de GRAP.

Ce séjour constitue l’un des jalons de l’étude d’opportunité qui doit valider la pertinence du projet et dessiner les contours de la future coopérative alimentaire, en cohérence avec les besoins du territoire. Des entretiens avec des acteurs du secteur (épiceries, restaurants, traiteurs, artisans transformateurs, boulangers, réseaux et acteurs de l’accompagnement…) ont ainsi été menés ces derniers mois, avec l’objectif de commencer à identifier des potentiels de mutualisation et de mieux comprendre les besoins et problématiques rencontrées par les structures.

La prochaine étape ? Mobiliser largement dans le cadre d’une première réunion collective pour partager ce diagnostic et démarrer un travail de co-construction du projet avec les acteurs de la filière. Rendez-vous fin janvier au Solilab pour écrire la suite de l’aventure !

Cliquez sur l'un des liens ci-dessous pour afficher le calendrier complet de l'année correspondante :

Calendriers

2023 2022 2021 2020 2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013

» Retour à la liste des actualités

Flux RSS

RSS
Abonnez-vous pour recevoir automatiquement les dernières actualités du réseau.
RSS, qu'est ce que c'est ?


Association Les Ecossolies - Le Solilab, 8 rue Saint Domingue 44200 NANTES - 02 40 89 33 69
Ce site est sous licence Creative Commons BY-NC-SA - Mentions légales

Contact Actualités Agenda rubrique 7 Plan du site Espace privé